D-klik Interactiv

Communauté de communes
Champagnole Porte du Haut Jura
BP 95 - 3, rue Victor Bérard
39303 CHAMPAGNOLE CEDEX
Tél. 03 84 52 06 20 / Fax : 03 84 52 06 25
contact@champagnoleporteduhautjura.fr

Le territoire reste majoritairement rural. L'unité urbaine de Champagnole regroupe la plupart des emplois salariés de la communauté de communes.

Les artisans, commerçants et chefs d'entreprises représentent la catégorie socio professionnelle majoritaire du territoire. Viennent ensuite les ouvriers et employés, les professions intermédiaires. Les 2/3 des emplois salariés se trouvent dans l'unité urbaine de Champagnole.

 

Les forces vivent du territoire (élus, chefs d'entreprises, acteurs sociaux) ont été interrogées sur les atouts qu'ils identifient à notre territoire, voici la synthèse de leurs réponses :

 

En terme d'attractivité du territoire : une situation géographique intéressante, à proximité de la Suisse et de l'Allemagne, mais aussi de la région Rhône Alpes, de la Bourgogne..., un cadre de vie très qualitatif, un territoire à taille humaine où la proximité entre élus, employeurs et habitants est réelle, le niveau de vie des travailleurs frontaliers qui, avec leur pouvoir d'achat, apportent des richesses au territoire et participent à son développement, des efforts ont été fait pour améliorer l'attractivité de la ville centre, notamment sur le commerce, sur l'aménagement urbain... et enfin, un territoire qui est correctement pourvu en services publics.

 

En terme d'infrastructures et d'équipements : les infrastructures routières sont jugées convenables et donnent accès rapidement aux autoroutes et TGV, l'isolement est très relatif : 25 min de l'A 39, 25 min des gares TGV de Frasne et Lons le Saunier. Le projet de fibre optique est opérationnel sur la quasi totalité du territoire.

 

En terme d'environnement industriel et artisanal : les activités industrielles sont diversifiées, les spécificités sont nombreuses : lunetterie, meuble, imprimerie, automatisme, bois, métallurgie, décolletage, tôlerie ... Les structures industrielles sont de petite taille, au maximum 50 salariés pour les plus grosses (à part Sanijura et Gresset). En période de conjoncture économique défavorable, les petites structures sont mieux armées pour affronter les difficultés que les grands employeurs. c'est une source de stabilité pour le territoire. Les établissements sont sains pour l'essentiel, le maillage industriel est relativement homogène. un savoir faire indéniable est relevé dans le domaine de la métallurgie (Erasteel, Thévenin, Façonnage métallique, Bavoisy, Décolletage jurassien, Préci jura...) tous les métiers du métal existent sur le territoire. des compétences viennent compléter ce savoir faire dans la métallurgie; ce potentiel est à exploiter. Le tissu artisanal est très développé. Les entrepreneurs assument une responsabilité sociale vis à vis du territoire.

 

En terme d'agriculture et de filière bois : le tissu agricole est dynamique; grâce à une nouvelle génération d'exploitants, des jeunes qui s'installent et renforcent le dynamisme des exploitations. Le territoire est cohérent et fortement maillé. L'atout important, c'est bien sûr le Comté (production AOC). Une autre richesse économique du territoire est le massif forestier du Jura, support d'une filière bois dynamique et innovante. C'est un atout considérable. la forêt permet d'avoir une filière bois active et structurée, de la scierie, de la transformation, du meuble... Le bois du Jura est reconnu pour sa qualité, et la collectivité, avec ses voisines travaillent main dans la main avec les entreprises de la filière pour construire un Espace Bois Jura Doubs. Les pouvoirs publics sont fortement impliqués dans le développement agricole.

 

En terme de tourisme : l'office de tourisme regroupant les trois cantons a permis la mise en place d'une signalétique commune, et permet une communication homogène sur tout le territoire. Le potentiel touristique repose sur une double saisonnalité ski - randonnée. Le secteur est porteur et en développement.

 

En terme de main d'oeuvre et de formation : la main d'oeuvre est efficace et travailleuse. la population locale est ouvrière au sens noble du terme. Elle est stable et sédentaire ; il n'y a pas d'important "turnover" de la main d'oeuvre, ce qui réduit les coûts de formation et permet d'envisager le développement des entreprises dans de bonnes conditions. La fidélité de la main d'oeuvre, malgré la proximité de la Suisse est à prendre en compte comme un facteur clé de développement du territoire. Le lycée est attractif par rapport aux métiers techniques. La création de section maintenance - productique et décolletage a permis de construire de nouveaux liens avec le tissu industriel du territoire.


En terme d'immobilier - foncier d'activité - implantations : les coûts fonciers sont particulièrement abordables (plus ou moins 4 € pour du foncier non plateformé et urbanisé). Ce foncier est de qualité et disponible, les zones d'activités sont facilement accessibles. Les projets sont répartis sur tout le territoire.

 

En terme d'institutions et d'animation territoriale : les pouvoirs publics sont impliqués dans le développement économique. Un projet de pôle d'accueil et d'accompagnement des entreprises devrait prochainement voir le jour.

PLAN DE SITE | MENTIONS LÉGALES